imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Le caoutchouc se dégonfle

Le 02 avril 2009 par Rédaction L'Usine Nouvelle

Aucune reprise des cours n'est attendue avant 2010.

Le kilo de RSS3 (Ribbed Smoked Sheet) se négocie sous les 150 yens, suite au ralentissement de la demande automobile induit par la crise financière. Fin juin 2008, il avait égalé un record vieux de vingt-huit
ans sur le Tokyo Commodity Exchange, à 356,9 yens. Selon Hidde Smit, le secrétaire général de l'International Rubber Study Group, la demande de caoutchouc naturel, dont 70 % sont consacrés à la fabrication de pneus, reculerait de 2,7 % cette année à 9,242 millions de tonnes (Mt). Avec une production
estimée à 9,355 Mt, les réserves mondiales devraient atteindre 2,516 Mt en fin d'année.

La demande boostée par la Chine et l'Inde

« Cependant, la consommation pourrait être relancée dès l'année prochaine », anticipeHidde Smit. Les milliards de dollars consacrés par la Chine et l'Inde au développement de leurs infrastructures pour relancer leur croissance, devraient booster le trafic des camions, et donc les ventes de pneus. Selon lui, la demande pourrait croître de 6 %. De leur côté, les trois principaux producteurs de caoutchouc (Thaïlande, Indonésie et Malaisie), membres de l'International Rubber Consortium, ont déjà décidé de retirer du marché 915 000 tonnes de gomme, afin de limiter les surplus.

Pascal Coesnon

Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation