imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Manœuvres dans le platine

Le 11 septembre 2008 par Rédaction L'Usine Nouvelle
* Mots clés :  Anglo American

L'OPA de Xstrata sur Lonmin est renforcée par la baisse des cours des platinoïdes.



La sévère correction qui a divisé par deux le cours du platine ne semble pas décourager l'appétit de Xstrata pour le producteur sud-africain Lonmin, au contraire. Alors que la date butoir fixée par l'organisme de régulation boursier, le 2 octobre, se rapproche, l'ombre des chevaliers blancs se dissipe rapidement. Le holding minier sud-africain Mvelanphanda Resources, proche de l'ANC a démenti l'information avancée par le Sunday Telegraph, d'une opération de fusion avec Lonmin et le numéro deux du secteur, Aquarius. Ce dernier affirmait à Reuters l'absence de toute discussion formelle avec les deux autres mineurs. Ce retrait des chevaliers blancs potentiels renforce la position de Xstrata, d'autant que le cours de Lonmin est repassé en dessous du niveau de son offre.

Lonmin pourrait tirer profit de l'offre de Xstrata, estime le consultant portugais SADIF-Investment Analytics, jugeant que le mineur disposerait de meilleures perspectives à long-terme en fusionnant, qu'en préservant son indépendance. Selon l'analyste Andrew Kerr, Lonmin a souffert tant en terme de maintien du niveau de sa production, que de retour pour ses actionnaires. Le cours de son action semble également sensiblement sous-évalué par rapport à ses pairs. « Même si l'offre de Xstrata (33 livres par action), est opportuniste, Lonmin devrait bénéficier de la fusion », parie l'analyste. Toutefois, sa sous-évaluation devrait permettre à l'anglo-suisse de réévaluer son offre si le besoin se fait sentir, explique Kerr.

Xstrata n'est pas le seul à parier sur les platinoïdes. Anglo American, la 4e firme minière, vient d'annoncer une prise de participation à hauteur de 12% dans l'australien Magma Metals pour 8,08 millions de  dollars. Cette somme, qui représente une prime de 43% par rapport à la dernière cotation de la cible le 9 septembre, permettra à Magma de compléter le programme de forage de son projet de Thunder Bay North, au Canada. Ce projet cible un important gisement comprenant platine, palladium, cuivre et nickel. Cette opération permettra au junior d'obtenir un financement désormais difficile à négocier sur les marchés financiers.

Daniel Krajka



Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation