DOSSIER

Le platine

Le platine - Palladium contre platine
DOSSIERS  Les progr√®s technologiques dans la catalyse vont entra√ģner un mouvement de substitution en faveur du moins on√©reux des platino√Įdes.

Apr√®s avoir flirt√© en mars avec les 2¬†300¬†dollars, la cotation du platine s'est effondr√©e, tombant sous les 1¬†100¬†dollars en septembre. Pourtant, l'offre du principal pays producteur - l'Afrique du Sud - va √†¬†nouveau reculer en 2008. ¬ę¬†Elle devrait se reprendre sensiblement en 2009¬†¬Ľ, estimait r√©cemment Paul Walker, le directeur ex√©cutif de GFMS, lors d'un s√©minaire sur les m√©taux organis√© par le consultant.¬†Globalement, la demande devrait d√©cliner de 7,7¬†millions d'onces en 2007, √† 7,3¬†millions en 2008.

Le platine affaibli dans les moteurs diesel

Subissant les cons√©quences de¬†l'envol des cours du platino√Įde, la demande de la joaillerie a diminu√© de moiti√© en cinq ans pour tomber √† 1,5¬†million d'onces en 2007. Cette tendance se poursuit courant 2008, accentu√©e par l'augmentation de la r√©cup√©ration de m√©tal.

La demande de l'industrie automobile¬†pour la fabrication des pots catalytiques devrait rester stable cette ann√©e, autour de 4,3¬†millions d'onces. ¬ę¬†Toutefois, met en garde Paul Walker, le monopole du platine pour les moteurs diesel (deux tiers de la demande) est √©rod√© par la mont√©e en puissance du palladium¬†¬Ľ qui, en 2007, assurait 7¬†% de ce march√© particulier. Ce taux de substitution pourrait grimper √† 30¬†% suite aux progr√®s technologiques annonc√©s par Umicore ou Johnson Matthey.

Le palladium, dont la cotation est tombée à 230 dollars, devrait bénéficier du rebond des moteurs à essence vis-à-vis des diesel, et d'une production minière stable en Russie et en recul en Afrique du Sud, malgré une hausse sensible du recyclage. La hausse des cours du platine bénéficie également à son utilisation par la joaillerie alors que la demande industrielle poursuit sa croissance.

Palladium en déficit

¬ę¬†Quel est le platino√Įde en surplus¬†?¬†¬Ľ, s'interrogeait Paul Walker, rejetant l'opinion r√©pandue d'un platine en d√©ficit et d'un palladium en fort surplus. Pointant les stocks disponibles des deux m√©taux, il notait un sensible rebond des r√©serves de platine et une baisse continue de celles - nettement plus importantes cependant - de palladium. Si la demande des investisseurs devrait √©quilibrer le march√© du platine en 2008, la demande physique et celle des investisseurs pourraient entra√ģner un nouveau d√©ficit de 140¬†000¬†onces de celui du palladium, malgr√© les ventes de l'Etat russe.

Daniel Krajka


Effectuer une autre recherche

Rechercher
Une question ? nous contacter

À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicit√©- Conditions g√©n√©rales d'utilisation