imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Exploration minière sur l'or en Irlande du Nord

Le 05 décembre 2014 par Myrtille Delamarche
* Mots clés :  Mines
Dalradian
Dalradian
DR

Le gisement nord-irlandais de Curraghinalt, situé près de la ville d’Omagh (130 km de Belfast), recèlerait 3,5 millions d’onces d’or, qu’une société canadienne, Dalradian Resources, espère sortir au rythme de 162 000 onces annuelles pendant 18 ans.

 

La minière canadienne explore depuis le mois de septembre 2014 ce qui pourrait être l’un des gisements  aurifères présentant la plus haute concentration du métal précieux. La teneur en or du minerai serait en moyenne de 9,3 grammes par tonne.

 

Les résultats préliminaires font état d’un taux de rentabilité interne de 36,2% sur la base d’une once à 1 200 dollars, avec un payback à moins de trois ans du démarrage de production. Et ce pour un investissement (capex) de 249 millions de dollars, que Dalradian compte aller chercher partiellement sur le London Stock exchange, où elle a procédé le 3 décembre à une cotation secondaire sur l’Alternative Investment Market (AIM).

 

A quelques kilomètres de Curraghinalt se trouve la seule mine d’or (et marginalement de plomb et d’argent) du Royaume-Uni encore en activité, opérée par une autre société canadienne, Galantas.

 

Le développement de projets miniers en Irlande du Nord a longtemps été bloqué par une interdiction d’utiliser des explosifs liée au conflit entre indépendantistes et unionistes.


Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation - RSS -