imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Maïs : la Chine revient sur le marché

Le 14 mai 2010 par Pascal Coesnon
* Mots clés :  Chine


Après plusieurs années d’absence, l’ex-empire du Milieu importe à nouveau de la céréale.

 

La Chine manque de maïs. Pour la première fois depuis 2006, la Chine revient sur le marché du maïs. Après avoir acquis 115 000 tonnes de la céréale la semaine dernière, la Chine s’est à nouveau fournie aux Etats-Unis en obtenant 369 000 tonnes de maïs, le plus important achat effectué par Pékin depuis 2001, à 230-240 dollars par tonne. Selon plusieurs traders, la Chine aurait déjà commandé quinze cargos de maïs aux Etats-Unis ce qui, avec une moyenne de 55 000 par bateau, représenteraient plus de 800 000 tonnes. Un chiffre confirmé par Thomas Dorr, le directeur exécutif de l’US Grains Coucil, qui estime les cargaisons à 825 000-900 000 tonnes. « Au total, la plupart des traders estiment que les importations chinoises cette année se situeraient dans une fourchette de 2 à 4 millions de tonnes (Mt) », indique AgResource Company.

 

Suite à la sécheresse qui a frappée l’année dernière les principales régions productrices, la récolte chinoise a chuté à 144,4 Mt, contre 165,9 Mt en 2008, rapporte le groupe SGS basé à Genève, pour une consommation estimée à 155 Mt. Circonstance aggravante, « le froid et la pluie ont retardé les semis de deux semaines cette année », affirme Feng Lichen, le directeur de Yigu Information Consulting, précisant qu’une « récolte tardive, attendue en octobre, pourrait être victime d’un froid précoce ».

 

« Le gouvernement pourrait importer davantage de maïs si l’augmentation des prix ne peut être maîtrisée », croit savoir un analyste. Le prix de référence dans la province de Shandong a établi un nouveau record au cours du mois de mai, à 2 050 yuan (300 dollars) la tonne, selon le China National Grains and Oils Information Center. De fait, il est devenu meilleur marché d’importer du maïs dans le sud du pays, plutôt que de l’amener depuis les provinces productrices situées dans le nord de la Chine.


Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation