imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Vers une fusion Glencore-Xstrata, enfin !

Le 19 novembre 2012 par Daniel Krajka
* Mots clés :  Commodités


Après le feu vert donné par Qatar Holding, les actionnaires des deux groupes devraient entériner demain la fusion entre Glencore et Xstrata. Par contre, les primes de fidélité ont peu de chance d’être validées.


Les actionnaires de Glencore et Xstrata vont demain se déterminer, à Zoug et à Londres, sur l’avenir du plan de fusion, évalué à 66 milliards de dollars, entre leurs deux groupes. L’issu du vote ne fait plus guère de doute depuis que l’accord du fonds souverain Qatar Holdings – deuxième actionnaire de Xstrata, derrière Glencore – a été obtenu lors d’une réunion organisée avec le concours de l’ancien Premier ministre britannique, Tony Blair.

Voulue depuis des années par le directeur général de Glencore, Ivan Glasenberg, la formation du nouveau géant des matières premières aura nécessité plus de neuf mois de gestation. Pour obtenir l’accord de la Commission européenne Xstrata avait déjà proposé de se délester de certains actifs dans le zinc. Son offre étant jugée insuffisante, il a offert de céder une fonderie en Allemagne.

La seule question est celle de la généreuse prime de fidélité offerte aux dirigeants de Xstrata. Qatar Holding a d'ores et déjà averti qu'il s'abstiendrait lors du vote séparé consacré à cette question qui a soulevé l’ire de nombreux fonds actionnaires du groupe. Soulignant que le maintien des dirigeants d Xstrata à leur poste, était « d'une importance cruciale », le fonds qatari va toutefois s'abstenir en raison de la sensibilité du sujet au  Royaume-Uni. Cette motion nécessitant une adhésion de 50% il suffirait que des actionnaires représentant 27% du capital de Xstrata la rejette pour qu’elle soit abandonnée. Ce serait une humiliation importante pour la direction du groupe. 

Lire également : Glencore-Xstrata, chronique d’une fusion annoncée

 


Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation