Matériaux

Le 08 avril 2010 à 16h 58 par Daniel Krajka

Matières premières : au secours, la hausse revient !

Extrait :Les sidérurgistes asiatiques payent désormais leur minerai de fer 90% plus cher. Cette flambée des prix que le brésilien Vale, les anglo-australiens Rio Tinto et BHP Billiton ont infligée à leurs clients illustre le retour de la tendance haussière des prix des matières premières, qui avait été brutalement interrompue par la crise financière de 2008. Cette hausse, applicable au 1er avril, fait suite à une augmentation du prix du charbon à coke de 55% imposée par BHP Billiton aux mêmes aciéristes. Dans la foulée, Xstrata, le premier exportateur mondial de charbon thermique, annonce qu’il faudra débourser 98 dollars la tonne pour sa houille, soit +40% par rapport à l’année précédente.                                 La volatilité des prix va s'amplifier Tout aussi importante pour les sidérurgistes que pour les producteurs d’électricité et leurs clients, cette fixation des prix est seulement valable pour le prochain trimestre. Ce passage à un système à court terme remplacera désormais la formule précédente, annuelle. Surtout, il implique une amplification de la volatilité des prix tout au long de la chaîne, jusqu’aux industries consommatrices (BTP, automobile, produits blancs...). Lakshmi Mittal, le patron du numéro 1mondial de l’acier, ne vient-il pas d’annoncer que la hausse des intrants induirait un surcoût de 21% de son produit, qu’il répercutera sur ses clients. "Cette hausse servira de prétexte pour gonfler les prix" Deux questions à Christian Mion, associé de la Global Mining Team d’Ernst & Young La hausse actuelle des prix est-elle soutenable? Il faut pondérer la hausse des prix actuelle en n’oubliant pas qu’elle fait suite à une chute spectaculaire et que l’on est...

Effectuer une autre recherche

Rechercher
Une question ? nous contacter

À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation