imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Electricité trop chère pour les aciéries électriques au Japon

Le 10 février 2012 par Daniel Krajka
* Mots clés :  Métaux ferreux


 

Les futures hausses imposées par Tepco ne passent pas pour les mini-mills japonais. 

 


Tokyo Electric Power (Tepco) vient d’annoncer une hausse de ses tarifs d’électricité de 17% en moyenne à partir d’avril. Ses tarifs de nuit augmenteront dans le même temps de 40%. Des hausses rendues nécessaires par l’accident de Fukushima qui a sensiblement réduit les capacités de génération de l’électricien.

 

Cette décision est un « coup dur » pour les aciéristes électriques, a expliqué Katsutoshi Kurikawa, le responsable de l’association des producteurs d’acier non-intégrés (Fudenko), également président de l’aciériste Godo Steel. Ces entreprises consomment en moyenne huit fois plus d’énergie que les entreprises industrielles. Pour 1 000 yens (13 dollars de vente, les mini-mills consomment en moyenne 4,38 KW contre 0,53 KW dans l’industrie.

 

Le plus important aciériste électrique japonais, Tokyo Steel, pourrait être obligé de réduire la production de sa principale usine, Utsonomiya, au nord de Tokyo et de la transférer vers d’autres sites. Selon son président, Toshikazu Nishimoto, qui a demandé à Tepco de revenir sur sa décision, la hausse entraînera une augmentation de ses coûts de 1 500 yens par tonne d’acier, soit 600 millions de yens (7,7 millions de dollars) pour une production annuelle de 400 000 tonnes.

 

La hausse du tarif de nuit sera particulièrement préjudiciable aux aciéristes. Pour profiter d’un tarif plus bas, ils avaient massivement décidé de produire de nuit. Contrairement aux tarifs de l’électricité domestique, régulés par le gouvernement, le tarif de l’énergie destinée aux entreprises est décidé par les compagnies d’électricité.


Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation