BTP
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Chute de la demande grecque d’aluminium

Le 20 mai 2010 par Daniel Krajka
* Mots clés :  Activité de l'industrie


La crise fiscale qui secoue actuellement l’économie grecque a réduit la demande du pays mais n’a pas mis à genoux son principal producteur.

Destinée principalement à l’industrie du BTP, la production d’aluminium en Grèce, a particulièrement souffert du brutal recul de l’activité. Selon les propos d’une porte-parole du groupe industriel grec Mytilenios – qui contrôle Aluminium de Grèce, jadis possession de Pechiney –, la demande de métal léger est en retrait de 40% par rapport à l’année précédente. La situation ne devrait pas s’améliorer avant la fin de l’année, prévoit le groupe, dont les alumineries ne tournent qu’à 80% de leurs capacités. Ces circonstances difficiles n’ont pas affecté la capacité de financement du groupe industriel, tant auprès des banques locales que des banques étrangères, a précisé Mytilenios.

 

Aluminium de Grèce devrait produire 135 000 tonnes d’aluminium en 2010 avant de remonter à son niveau de production d’avant la crise, 165 000 tonnes, en 2011. Alors que la demande de métal léger chute en Grèce, elle s’est vivement appréciée en Europe du Nord comme en témoignent les primes livraisons qui ont pratiquement doublé, à 165-185 dollars par tonne, depuis le début de l’année.

 

 


Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation - RSS -