imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Légère hausse de la production mondiale d’acier

Le 21 août 2012 par Daniel Krajka
* Mots clés :  Métaux ferreux


Si, tirée par la Chine, la production mondiale d’acier continue de s’apprécier, le ralentissement global de la sidérurgie européenne s’accentue.

 

En juillet 2012 la production mondiale d’acier s’est appréciée de 2% pour atteindre 129,74 millions de tonnes (Mt), indiquent les dernières statistiques publiées par Worldsteel. Pour la période comprise entre janvier et juillet 2012 les aciéristes ont produit 896,94 Mt, affichant une hausse sur un an de 1%. En hausse sur un an de 4,2%, la production chinoise culmine en juillet à 61,69 Mt alors que pour les 7 premiers mois de l’année la hausse est de 2,1% à 419,46 Mt.

Les autres grands de l’acier asiatique, Japon, Inde et Corée affichent pour juillet des progressions de respectivement 1,2% (9,26 Mt), 5,4% (6,59 Mt) et 4,4% (5,91 Mt). La sidérurgie des Etats-Unis a également progressé de 0,9% à 7,43 Mt, ralentissant alors que pour les 7 premiers mois de l’année elle avait bondi de 7,1% à 53,63 Mt. Les aciéristes russes affichent également des résultats positifs, des hausses de 3,6% en juillet (5,90 Mt) et de 2,8% pour la période janvier-juillet (41,56 Mt).

Deux régions productrices ont subi des reculs en juillet, l’Europe des 27 a vu sa production baisser de 4,9% en juillet en ligne avec un recul de 4,6% pour les 7 mois (103,21 Mt) alors que l’Amérique du Sud réduisait son offre de 6,1% en juillet (4,01 Mt) et 3,4% pour 7 mois à 27,70 Mt.

Le bilan global est négatif en Europe, mais les sidérurgies des différents pays ont eu des évolutions contrastées. Le Royaume-Uni a bénéficié d’une hausse de 6,6% de sa production en juillet (0,90 Mt) et celle de l’Espagne a rebondi de 7% à 1,01 Mt. Sur 7 mois cependant les productions des deux pays ont baissé de respectivement 2,9% (5,63 Mt) et de 11,9% (8,53 Mt). Si elle confirme sa place de leader européen, la sidérurgie allemande subit les conséquences du ralentissement de sa production manufacturière en baisse de 2,1% en juillet (3,59 Mt) et de 5ù sur 7 mois (25,51 Mt).

Si pour la période de janvier à juillet la sidérurgie italienne n’a reculé que de 0,7% à 17,28 Mt, la dégradation est brutale en juillet avec une chute de 7,8% à 2,43 Mt. La crise grecque n’a pas épargné sa sidérurgie encore en baisse de 32,8% en juillet avec une production de 135 000 tonnes alors que pour les 7 premiers mois de l’année elle n’a produit que 886 000 tonnes, soit une chute de 29,2%. Quant à la France, après une hausse de 2% sur 7 mois à 9,77 Mt, elle subit une baisse estivale de sa production en juillet de 5,6% à 1,39 Mt.

Signe global de la fragilité de la sidérurgie, Worldsteel indique que le taux moyen d’utilisation de ses capacités a de nouveau reculé à 78,7% contre 80,4% en juin. Sur un an le recul est de 0,8% précise l’organisme.





Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation