imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

VSMPO sécurise ses approvisionnements

Le 24 juin 2014 par Daniel Krajka


Le fabricant russe de titane, qui veut augmenter ses capacités, est prêt à faire face à l'interruption des livraisons de minerai ukrainien.


Le risque d'aggravation des relations économiques entre la Russie et l'Ukraine pourrait bien perturber les producteurs russes de ferroalliages qui s'alimentent en minerai dans le pays voisin (http://indices.usinenouvelle.com/metaux-non-ferreux/inquietude-dans-les-ferroalliages.5202). Le producteur russe de titane VSMPO Avisma a stocké l'équivalent de huit mois d'utilisation d'ilménite, afin de pouvoir faire face à une rupture d'approvisionnement de ses fournisseurs ukrainiens. Actuellement, pratiquement la totalité de son ilménite (oxyde de minerai de fer et de titane) provient de sociétés ukrainiennes, en particulier Volnogorsk et Irshansk. Il n'y a eu jusqu'à présent aucun problème a expliqué VSMPO dont 70% de la production est exportée. Le groupe a produit 28 855 tonnes de produits en titane en 2013contre 26 242 tonnes l'année précédente. 

 

Si ses approvisionnements sont perturbés, le groupe pourra se tourner vers d'autres sources, en Afrique ou au Vietnam. Les coûts de l'éponge de titane ne devraient guère varier, l'ilménite ne représentant pas plus de 2% de son coût total. La Russie dispose de gisements d'ilménite, mais ils sont plus pauvres en teneur de métal que les gisements ukrainiens. Ils pourraient toutefois garantir l'autonomie du groupe en termes d'approvisionnement, mais à un coût plus élevé. 

 

Ces problèmes potentiels ne devraient pas ralentir les nouveaux projets du plus important producteur mondial de titane, fournisseur en particulier d'Airbus et de Boeing. VSMPO Avisma a signé un accord avec la zone économique spéciale de Titanium Valley, dans la région de Sverdlovsk, pour construire un nouveau centre de production. Cette usine de fabrication d'éléments en titane devrait être achevée en 2016, a précisé le groupe à l'agence RusBusinessNews. Une deuxième usine, appartenant à la coentreprise Ural Boeing Manufacturing – joint-venture de VSMPO Avisma et du constructeur aéronautique – sera également construite dans cette zone.


Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation