imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Un nouveau géant chinois des terres rares

Le 04 avril 2013 par Daniel Krajka
* Mots clés :  Métaux critiques


Les autorités chinoises ont incité à la création d’une compagnie minière regroupant les activités terres rares de Ganzhou.

 

L'entreprise publique Ganzhou Rare Earth Group, basée dans la ville de Ganzhou dans le Jiangxi, vient d’être créée par la fusion entre sa principale filiale Ganzhou Rare Earth Mineral Industry, et plusieurs entreprises locales du secteur, dont Longnan Wanbao Rare Earth, annonce l’agence Xinhua. Désormais seule entreprise du secteur, la nouvelle entité sera présente à toutes les étapes de la filière terres rares, extraction, fonderie, séparation et commercialisation. « Ganzhou accélérera ses efforts pour faciliter la fusion et la restructuration du secteur », a déclaré Liu Jianping, le maire adjoint de la ville.
 
En janvier, le ministère de l’Industrie ainsi qu’une douzaine d’agences officielles avait rappelé la politique officielle de concentration du secteur des terres rares(http://indices.usinenouvelle.com/metaux-non-ferreux/metaux-mineurs/la-chine-soutient-ses-terres-rares.4515). Le premier producteur chinois, Baoutou Steel Rare Earths Hi-Tech, une société établie en Mongolie, avait annoncé son intention de regrouper une douzaine d’autres sociétés plus petites pour former un géant des terres rares.   
 
En 2012, le chiffre d'affaires de l'industrie de terres rares de Ganzhou a atteint 34 milliards de yuans (5,44 milliards de dollars), soit un tiers du total national, a indiqué Ma Rongzhang, le secrétaire général de l'Association des Terres Rares de Chine. La région détient 36% des terres rares du pays. La centralisation du secteur permettra l’exploitation durable de ces gisements, ont souligné ses promoteurs. Outre les préoccupations environnementales, la concentration de l’exploitation du minerai offrira également une meilleure régulation des flux et assurera les bases du développement en aval de la filière.

Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation