imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Rockwood, nouveau géant du lithium

Le 28 août 2012 par Daniel Krajka
* Mots clés :  Métaux critiques


En rachetant Talison Lithium pour 733 millions de dollars, la firme américaine contrôlera 55% du marché mondial du lithium.

 

Le chimiste américain de spécialité et producteur de matériaux de pointe Rockwood Holdings a décidé d’offrir 724 millions de dollars canadiens (733 millions de dollars américains) pour acheter le capital de Talison Lithium, une société australienne spécialisée dans la production du lithium. Pour parvenir à ses fins, Rockwood n’a pas hésité à proposer une somme supérieure de 53% à la dernière cotation de la société basée à Perth. Cette proposition a été recommandée par l’ensemble du conseil d’administration de Talison.

Selon la direction de la compagnie du New Jersey la demande de lithium – métal utilisé dans la fabrication de batteries pour les automobiles, les ordinateurs, les téléphones et autres gadgets électroniques portables – devrait connaître une croissance à deux chiffres. La mine de Greenbushes, située dans le sud-ouest de l’Australie, a produit 350 000 tonnes de concentré de lithium avec 160 salariés lors de la dernière année fiscale terminée fin mars 2012.  Un volume qui correspond à 32% de l’offre mondiale. La firme australienne assure 80% des besoins de la Chine. En août, Talison a inauguré une expansion de Greenbushes, la deuxième en deux ans, doublant ses capacités.

Au deuxième trimestre 2012, le lithium représentait 14% d’un chiffre d’affaires de 905,6 millions de dollars, de Rockwood.  Le groupe dispose de deux exploitations de sel, dans le Salar d’Atacama au Chili et dans le Nevada à Clayton Valley près de Silver Peak. La nouvelle entité sera donc présente sur les deux types de ressources puisque l’Australien exploite du minerai, le spodumène. Elle contrôlera 55% du marché, en incluant les 23% de Rockwood à la part de Talison. Un nouvel investissement de 200 millions de dollars destiné à la construction d’une usine de traitement du spodumène à Kwinana a toutefois été retardé par la fusion.


Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation