imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Investissement géant dans le cuivre

Le 17 juin 2003 par Rédaction L'Usine Nouvelle
* Mots clés :  JP Morgan, BHP Billiton

L'ouverture d'une mine répond à l'amélioration des fondamentaux du métal rouge.

Pour compenser le déclin annoncé de la plus importante mine de cuivre du monde, Escondida au Chili, BHP Billiton et Rio Tinto viennent de décider du développement du gisement de Norte situé à 5 kilomètres. BHP Billiton, le principal actionnaire avec 57,5 % des parts de la nouvelle mine en sera également l'opérateur. Sur les 400 millions de dollars investis dans le projet, il en pourvoira 230 millions tandis que Rio Tinto en garantira 120 millions. Un consortium japonais comprenant Mitsubishi Corporation et Nippon Mining and Metals Corporation sera mis à contribution pour 10 % de la somme et la Banque Mondiale fournira le complément via la SFI.

L'ouverture de Norte permettra - malgré l'appauvrissement du minerai extrait à Escondida - de maintenir les deux raffineries de cuivre du site à un niveau de production supérieur à 1,2 million de tonnes de concentré et de cathodes, annuellement, jusqu'en 2008. Le gisement d'Escondida Norte dispose de réserves prouvées et probables de 526 millions de tonnes de minerai à haute teneur, soit une durée de vie de dix-sept ans attendue pour la mine.

Pour Albert Minassian, analyste minier de JP Morgan, il ne s'agit donc pas d'une augmentation, mais d'un maintien du niveau de production. Selon la banque, BHP Billiton tire 5 % de ses revenus avant intérêts et impôts du cuivre. Pour Rio Tinto, la part du métal rouge est de 17 %.

Ce développement au Chili coïncide avec la réactivation en route de capacités mises en sommeil par les producteurs afin de rééquilibrer un marché victime de la faiblesse de la demande occidentale.

Daniel KRAJKA


Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation