imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Une hausse des prix sensible

Le 09 février 2006 par L'Usine Nouvelle
* Mots clés :  Peugeot, Renault

L'envol des prix des matières premières plombe les résultats des constructeurs automobiles français.


Tant pour PSA que pour Renault, la hausse des prix des aciers, des métaux précieux (platinoïdes) et des plastiques, n'est pas passée inaperçue. PSA annonce un surcoût de 340 millions d'euros pour 2005 et Renault de 245 millions d'euros. Des hausses qui ont grevé les marges opérationnelles des branches automobiles de chacun des deux groupes : - 22 % pour Billancourt et - 27 % pour Sochaux. Et la hausse des prix des commodités devrait se poursuivre en 2006, estiment les deux constructeurs.

Si en 2005 les prix spot des tôles fines en acier au carbone destinées à l'industrie automobile se sont repliés par rapport aux sommets atteints fin 2004 (de 700 à moins de 600 dollars par tonne), les prix de vente par contrat annuel - utilisés par l'industrie automobile - se sont appréciés nettement par rapport à 2004. Les prix des plastiques ont augmenté dans le sillage de ceux du pétrole et les platinoïdes, utilisés dans la fabrication des pots catalytiques, se sont envolés. De 850 dollars, l'once de platine a grimpé à plus de 1 000 dollars alors que l'once de palladium montait de 180 à 280 dollars.

Daniel Krajka


Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation