imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Le BDI noyé sous les vraquiers

Le 14 janvier 2010 par Rédaction L'Usine Nouvelle
* Mots clés :  Chine

Indice de référence du marché du fret maritime sec en vrac, le Baltic Dry Index s'est peu à peu redressé avec une très forte volatilité. En 2009, il a vécu sous l'épée de Damoclès de commandes massives de vraquiers. Contrairement aux autres commodités, note Amrita Sen, de Barclays Capital, le transport en vrac sec ne craint pas une limitation de l'offre, au contraire. Mais, l'an dernier, sur 950 bateaux commandés, seuls 460 ont été livrés, suite aux reports et annulations. Et avec un taux élevé de mise à la casse, la flotte n'a augmenté que de 240 unités. Le scénario devrait se reproduire en 2010. La moitié des 1 400 vraquiers commandés ne disposent pas de financement. Par ailleurs, le manque de capacités portuaires et ferroviaires pénalise la croissance des importations de minerai de fer et de charbon de la Chine et de l'Inde.


Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation