imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Le sidérurgiste marocain Maghreb Steel réclame de nouvelles mesures antidumping

Le 15 mai 2014


Fadel Sekkat, président de l'aciériste marocain Maghreb Steel, interrogé par le site d'information Media 24, loin de se satisfaire des mesures anti-dumping le protégeant sur le marché marocain en réclame d'autres sur les tôles laminées à froid..


"Quand une industrie nationale se trouve en difficulté, il faut la soutenir, c’est une obligation", a déclaré Fadel Sekkat, PDG du groupe sidérurgiste Maghreb Steel au site d'information marocain Media 24 le 14 mai, faisant référence aux droits antidumping sur les importations de certains acier plat instaurés l'an dernier par le gouvernement du royaume.
 
Satisfait des mesures prises par le Ministère délégué chargé du commerce extérieur (MDCCE) concernant les tôles d’acier laminé à chaud, Fadel Sekkat estime que "les tôles d’acier laminé à froid font également l’objet d’un dumping, selon nous, même si elles ne font pas encore l’objet d’une protection. Nous avons déposé une requête auprès du MDCCE dans ce sens, une enquête est en cours et nous attendons la décision du ministère."
 

Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation