DOSSIER

La filière laitière face à la fin des quotas
Bidon de lait
Bidon de lait
Flickr/@Doug88888
Dans quel contexte la filière laitière aborde la fin des quotas
DOSSIERS 

Le 1er avril prochain, les quotas (aussi appelés "droits à produire") en vigueur dans la filière lait de vache prendront fin dans l’Union européenne. Instaurés en 1984 dans le cadre de la Politique agricole commune, ils avaient pour objet de remplacer le soutien des prix par la limitation de l’offre.

 

Embargo alimentaire russe oblige, leur fin "intervient dans un contexte difficile", estime Olivier Raevel, directeur des matières premières chez Euronext, dont l’entreprise s’apprête à se positionner sur ce créneau. "Il y a beaucoup d’incertitudes actuellement sur le marché qui peuvent engendrer de la volatilité", indique pour sa part le directeur général de Candia, Giampaolo Schiratti. En France, le paysage des exploitations laitières s’est fortement concentré au cours des dernières années.

 

L’Usine Nouvelle fait le point sur la situation de la filière laitière à l’aune de la disparition des quotas.


Effectuer une autre recherche

Rechercher
Une question ? nous contacter

À la une
  • A suivre dans l'actualité

    • Métaux non ferreux (1357)
    • Matières premières industrielles (815)
    • Produits agricoles (719)
    • Energie (649)

© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation - RSS -