imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Agritel mise sur le mobile pour gagner en influence dans le monde agricole

Le 10 mars 2015 par Franck Stassi
Application mobile Agritel
Application mobile Agritel

La société de conseil Agritel vient de lancer une nouvelle version de son application mobile, axée sur les cotations, dont le développement a été réalisé en interne.

 

Spécialisée dans le conseil en gestion des risques et de marchés agricoles, Agritel vient de lancer une nouvelle version de son application mobile. La société, qui s’adresse notamment aux industriels, coopératives et organismes collecteurs et stockeurs de céréales, élargit sa cible par ce biais. Lancée il y a 18 mois, la précédente version a permis d’atteindre 25 000 téléchargements et 6 000 consultations uniques quotidiennes.

 

"L’application permet à un très large public de retrouver les cotations Euronext et Chicago Board of Trade (CBOT) en quart d’heure différé. L’impact fort de Chicago sur les marchés agricoles nous a conduits à recourir à un nouveau fournisseur d’informations. L’accès à l’application s’effectue par les cotations, en accès gratuit. Nous avons également travaillé sur l’ergonomie, la rapidité de l’application et son design, en observant l’évolution des besoins et des tendances en la matière", indique à L’Usine Nouvelle Valentin Raoul, chef de projet chez AgriNext, la filiale d’Agritel en charge de l’informatique du groupe et des outils de gestion du risque de prix.

 

Un développement réalisé en interne

 

Lancée en l’espace de quatre mois, la nouvelle version de l’application a été créée en interne par l’équipe d’AgriNext, qui a recruté deux développeurs mobiles. L’objectif est d’être plus réactif sur l’information diffusée par ce canal. L’entreprise a opté pour le développement d’une nouvelle application "afin que les utilisateurs puissent cliquer sur le logo d’Agritel, présent sur les smartphones, et disposent d’une mise en page plus dynamique". AgriNext étudie l’idée d’un basculement futur du site Web en responsive design, afin de répondre notamment aux nouvelles exigences de Google, qui mettra prochainement en avant les sites dotés d’une version mobile. "Le référencement est un enjeu très important pour nous", complète Valentin Raoul.

 

Ce lancement est transparent pour les équipes de consultants, qui analysent l’évolution des marchés agricoles. "Le développement de nos supports mobiles ne change rien pour eux. Ils continuent d’utiliser le back-office du site internet, que nous avons connecté à l’application. Toutefois, étant en contact permanent avec nos clients, les consultants nous expriment régulièrement des besoins", explique le chef de projet. L’application, utilisée à 70% sur iOS et à 30% sur Android, est désormais compatible avec tous les formats de tablettes, l’usage de ces devices progressant rapidement dans la profession.

 

Twitter, autre pan de la stratégie numérique

 

Agritel n’en oublie pas de s’intéresser aux réseaux sociaux, "au cœur d’une stratégie de communication de plus en plus numérique. Ainsi, Twitter constitue une mine d’informations, énormément d’opérateurs communiquant leur avis. Nous nous adressons d’une certaine manière à nos clients", complète Valentin Raoul, qui surveille de près les retweets, marqueurs de la notoriété acquise par la société sur son marché.


Une question ? nous contacter


À la une
  • A suivre dans l'actualité

    • Métaux non ferreux (1357)
    • Matières premières industrielles (815)
    • Produits agricoles (719)
    • Energie (649)

© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation - RSS -