imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Nouveau surplus du cuivre

Le 21 janvier 2010 par Daniel Krajka
Plaques de cuivre
Plaques de cuivre

Malgré la forte progression de la consommation chinoise, la chute de la demande dans les pays de l’OCDE a sensiblement détendu le marché du cuivre.

Le marché du cuivre continue sa progression erratique. Selon les derniers chiffres publiés par l’International Copper Study Group, le marché de métal rouge a enregistré en octobre un surplus de 132 000 tonnes, contre 3 000 le mois précédent et 137 000 en août. Corrigée des variations saisonnières, l’évolution a été moins chaotique, 79 000 tonnes de surplus en octobre, contre 21 000 et 68 000 tonnes lors des deux mois précédents. Pour les dix premiers mois de l’année le surplus atteint 78 000 tonnes en 2009 alors qu’en 2008 le marché postait un déficit de 58 000 tonnes. Les montants cvs sont de respectivement 248 000 tonnes en 2009 et 108 000 tonnes en 2008.

Pour la période janvier à octobre 2009 l’utilisation globale du cuivre a reculé de 1% malgré une consommation en hausse de 43% en Chine qui a presque effacé la baisse de 18% dans le reste du monde. La part de la Chine dans la consommation métal rouge atteint désormais 40% alors que celle combinée de l’Europe des 15, du Japon et des Etats-Unis ne dépasse pas 29,5%.

 

Baisse des taux d’utilisation des capacités

La production minière s’est établie pour 10 mois à 13,035 millions de tonnes (Mt), en hausse de 1,9% par rapport à l’année 2008. La part de la production de concentré continue de se réduire puisqu’elle n’a crû que de 0,5% contre 7,3% pour l’extraction par solvant et par électrolyse. Le taux d’extraction des capacités minières a faibli de 81,7 à 79,7%. La baisse de production dans les grands pays cuprifères, Chili, Etats-Unis, Australie, chine et Canada a pratiquement neutralisé les hausses en Indonésie, au Pérou, en RDC, et au Brésil.

Pratiquement inchangée, la production de métal raffiné s’est effritée de 01,% à 15,167 Mt. Une hausse de 0,3% de la production de métal primaire a contrebalancé une chute de 2% de l’offre de métal secondaire. Les réductions de production ont réduit l’offre de métal raffiné de 12% en Amérique du Nord, de 5,5% en Europe et de 1,3% en Asie hors Chine ; Par contre elle a bondi de 8,8% au Chili et de 6,8% en Chine. Comme dans l’extraction le taux d’utilisation des capacités de raffinage est tombé de 80,9% en 2008 à 77,8% en 2009.

Pour l’ensemble de 2009 la production chinoise de cuivre raffiné s’est établie à 4,25 Mt, en hausse de 9,6% par rapport à 2008. Une tendance haussière qui se poursuit puisqu’en décembre la production avait bondi sur un an de 28,1% à 418 000 tonnes, en recul de 0,7% par rapport au mois précédent.


Une question ? nous contacter


À la une
  • A suivre dans l'actualité

    • Métaux non ferreux (1357)
    • Matières premières industrielles (815)
    • Produits agricoles (719)
    • Energie (649)

© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation - RSS -