imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

La Chine concentre l’exploitation des terres rares

Le 03 juin 2010 par Daniel Krajka
* Mots clés :  Chine, Mines, Métaux critiques


L’accès aux terres rares chinoises sera limité à quelques grandes sociétés métallurgiques et minières appartenant à l’Etat.

Le gouvernement chinois vient d’annoncer que l’exploitation des terres rares serait restreinte à quelques grandes sociétés nationales. La Chine, si, selon l’USGS, elle ne détient que 59,3% des 17 terres rares, représente par contre la quasi-totalité (97%) de l’offre globale. Un plan de répression des mines illégales, qui doit durer 6 mois, vient d’être lancé en juin. Ces décisions devraient accélérer la concentration du secteur.

 

« Une fois approuvé par les autorités supérieurs, le ministère de la Terre et des ressources émettra les licences et commencera à répartir les ressources aux entreprises »,  précise une source proche du dossier au China Daily. Les entreprises privées ne pourront que collaborer avec les sociétés choisies via des joint-ventures.

 

China Minmetals et Aluminium of China (Chalco) devraient contrôler les plus importants gisements de terres rares lourdes et moyennes dans la province du Jiangxi, estime le quotidien. Dans le Sichuan et le Guangdong, ce sont Jiangxi Copper et China Nonferous Metal Industry qui tiendraient les réserves. Enfin, c’est Baotou Steel Rare-Earth High-Tech, une firme de Mongolie Intérieure, qui monopoliserait les réserves de terres rares légères de sa région. Elle est déjà très présente dans tout le nord de la Chine.

 

« Nous voulons un prix plus élevé pour nos minerais de terres rares », a expliqué au New York Times Zhang Anwen, le vice-secrétaire général de laSociété chinoise des terres rares, un institut de recherche dépendant du gouvernement. « Les acheteurs étrangers devraient plus ou moins partager nos coûts, notamment le coût élevé de réduction de la pollution environnementale », a-t-il justifié.

Dossier
L'importance des métaux critiques

- Enjeux et contraintes de l’industrie minière

- Les terres rares attirent les brevets



- Pénurie de terres rares à l’horizon

- Terres rares, les Etats-Unis contre-attaquent



- La Chine concentre l’exploitation des terres rares

- L’accès aux métaux rares est critique pour l’Europe



- Les Etats-Unis veulent soutenir la production de terres rares

- Un ETF sur le lithium



- BYD sécurise ses approvisionnements en lithium

- La course aux terres rares



- La substitution au stade expérimental

- Rhodia sécurise ses terres rares



- Chers métaux...

- La Chine maintiendra ses exportations de terres rares en 2011



- Les Etats-Unis, l’autre pays des terres rares

- Le niobium, le meilleur allié de l’acier



- Le meilleur allié de l'acier

- La Chine réduit ses quotas d'exportations de terres rares



- Création d’un Comité pour les métaux stratégiques

- Les restrictions d’exportations montrées du doigt



- Des métaux critiques, très critiques

- « Un pays doit avoir une politique agressive pour sécuriser ses approvisionnements »



- Les terres rares européennes changent de main

- A la recherche des métaux



- Trop de projets pour les terres rares

- Terres rares : les Japonais se jettent à l’eau



- Terres rares : les Japonais regardent au fond du Pacifique

- Les terres rares, des métaux stratégiques pas si rares que cela



- Les métaux à risques

- Des terres rares plus rares



- L’Europe doit faire meilleure mine

- Une baisse des exportations de terres rares chinoises en trompe l’œil



- Une alliance pour sécuriser les approvisionnements de l’Allemagne

- L’Afrique du Sud, nouvel Eldorado des terres rares



- Molycorp lance son concentrateur de terres rares




Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation