imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

La baisse de la production de cuivre de Rio Tinto inquiète

Le 15 avril 2010

DéPêCHES REUTERS  SYDNEY (Reuters) - Rio Tinto annonce une légère révision à la hausse de sa prévision de production de minerai de fer pour 2010, au vu du bond de 39% de cette production au premier trimestre lié à la fois à la demande chinoise et à la reprise économique dans les pays développés.

Mais le groupe minier a également fait état d'une baisse, plusmarquée que prévu, de 16% de sa production de cuivre, un recul qui nelaisse pas d'inquiéter les analystes financiers à un moment où la bonnetenue des cours de ce métal sont annonciateurs de solides bénéfices àvenir.

"Ce qui a été annoncé sur le cuivre au premier trimestreest décevant et, plus grave, ne pourra pas être rattrapé en coursd'année", estime Peter O'Connor, à la tête de l'équipe d'analystesspécialisés dans le secteur minier chez Bank of America Merrill Lynch.

Vers11h30 GMT, le titre Rio Tinto cédait 1,26% à 39,09 livres alors quel'indice regroupant les valeurs minières européennes abandonnait 0,6%.

Lerecul de la production de cuivre sur le trimestre est essentiellementlié à la piètre qualité des extractions faites au sein de sa divisionKennecott Utah Copper.

Rio Tinto a précisé qu'il tablait désormaissur une production de 234 millions de tonnes de cette matière premièreessentielle à la fabrication d'acier, contre 230 millions prévusprécédemment.

"Au premier trimestre, la demande chinoise avivement augmenté et nous avons constaté un début de reprise dans lespays de l'OCDE. Nous restons toutefois prudents", a déclaré TomAlbanese, directeur général de Rio Tinto.

BHP Billiton, un de sesprincipaux rivaux, doit faire un point sur son activité le 12 avril.

Certainsanalystes avaient anticipé un relèvement plus marqué de l'objectif deproduction de Rio Tinto.

"A première vue, ce chiffre concernant laproduction de minerai de fer (...) peut apparaître plutôt timide auregard des attentes de certains analystes", a souligné Ben Potter,analyste technique chez IG Markets.

La production d'aluminium deRio Tinto a reculé de 1% par rapport au premier trimestre 2009.

Leprix spot du minerai de fer a augmenté de 9% sur les trois premiersmois de l'année, celui de l'aluminium de 4% et celui du cuivre de 6%,ces cours devant continuer à progresser au deuxième trimestre selon lesprévisionnistes.

Rio Tinto est le premier producteur mondiald'aluminium et le numéro deux du minerai de fer derrière le brésilienVale.

Le groupe a souligné que ses investissements s'élèveraient àau moins cinq milliards de dollars. Ces sommes seront destinées audéveloppement de nouvelles mines de cuivre et de minerai de fer.

par James Regan

BenoitVan Overstraeten pour le service français, édité par Danielle Rouquié


Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation