imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Glencore chasse le minerai de fer

Le 13 mars 2012 par Daniel Krajka
* Mots clés :  Mines


 

En signant un contrat d’achat long terme avec le junior Strategic Minerals Plc, Glencore, consolide sa tête de pont dans l’apetissant marché du minerai de fer. 

 

Au futur géant de la mine et du trading Glencore-Xstrata il ne manque guère que des actifs importants dans le minerai de fer pour couvrir le spectre des ressources minières. D’où l’intérêt du contrat signé avec Strategic Minerals Plc, une société d'exploration et de production de minerai de fer spécialisée dans la magnétite. Ce contrat off-take (contrat d’achat long terme) porte sur la mise à disposition de Glencore de 800 000 tonnes humides de minerai de fer provenant du projet de Cobre, au Nouveau-Mexique, géré par le mineur coté au second marché londonien, l’AIM.

 

Les livraisons devraient débuter en avril, portant mensuellement jusqu’à 60 000 tonnes. Cette date correspond à l’achèvement prévu de la mise à niveau d’un embranchement ferroviaire permettant au minerai d’être transporté jusqu’au port de Guaymas, au Mexique. « Nous sommes ravis d'avoir signé ce contrat à long terme avec l'un des plus importants fournisseurs de matières premières au monde. Il démontre non seulement la force de notre modèle commercial et notre capacité à acquérir des projets pouvant offrir une valeur aux actionnaires, mais aussi la capacité de notre direction à exécuter ces projets », a déclaré Steven Sanders, le président de Strategic Minerals.

 

Ce contrat fait suite à d’autres accords off-take signés par Glencore au cours des derniers 18 mois. En janvier 2011, la firme helvète avait signé un contrat de 27 millions de dollars avec le junior London Mining, portant sur 9,5 Mt de minerai annuel extrait du projet Marampa en Sierra Leone. En avril dernier, c’est Core Mining, un autre junior basé aux Iles Vierges, avec des projets Avima au Gabon et Kango en République du Congo, qui cédait au trader les droits de commercialisation de son minerai extrait en Afrique de l’Ouest. En Août 2011, c’est une petite compagnie australienne, Mount Gibson, qui vendait 48% du minerai à extraire de son projet Extension Hill. Un accord qui lui assurera 1,44 Mt par an de minerai de fer.

 

Signe de l’importance que Glencore accorde désormais à son développement dans le minerai de fer, une branche dirigée par Christian Wolfensberger, l’ancien co-responsable des ferroalliages, du nickel et du cobalt, lui est désormais dédié. Mais le chemin à parcourir est encore long. Bien que présent dans ce secteur depuis 2008, Glencore n’a commercialisé que 10,3 Mt de minerai de fer en 2011. Tout juste 1% d’un marché évalué à un milliard de tonnes. 


Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation