Matériaux > Matières premières importées

Le 27 avril 2010 à 14h 37 par Rédaction L'Usine Nouvelle

Tereos défend son eldorado sucrier brésilien

Extrait :Tereos a faim d’acquisitions. Quelques semaines après le rachat d’une sixième usine de production de sucre et d’éthanol, le groupe est en lice pour la reprise d’Usina Mandu, une unité située, comme les autres, dans l’Etat de São Paulo, l’une des meilleures régions au monde pour faire pousser de la canne à sucre. Un eldorado où la troisième coopérative française a posé ses valises il y a dix ans. Un groupe en plein essor > La troisième coopérative française... • 3,4 milliards de chiffre d’affaires • 13 500 salariés• 12 000 coopérateurs• 33 usines• 900 000 hectares de surfaces agricoles transformées • 7,6 millions de tonnes produites (sucre, amidon, éthanol). ... monte en puissance au Brésil • 453,7 millions d’euros au Brésil (+ 19,5 %) • 16 millions de tonnes de canne transformées • Six unités de sucre, de bioéthanol et d’électricité au Brésil. C’est à Philippe Duval, le président du directoire, aux commandes du groupe depuis 1968, que revient le mérite d’avoir convaincu les 12 000 producteurs de betteraves de prendre ce tournant stratégique. En vingt ans, il a transformé Tereos – réunion de deux coopératives sucrières du nord de la France – en un groupe international de transformation de matières agricoles (betterave, canne à sucre et céréales) de 3,3 milliards d’euros. Aujourd’hui, Tereos transforme 16 des 660 millions de tonnes de canne récoltées au Brésil. Elles sont...

Effectuer une autre recherche

Rechercher
Une question ? nous contacter

À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation