imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Le retour en force de Mick Davis

Le 31 mars 2014 par Daniel Krajka
* Mots clés :  Mines
Mick Davis
Mick Davis
AFP - Fabrice Coffini

L'ancien dirigeant de Xstrata a réussi à lever 3,75 milliards de dollars auprès de cinq partenaires, pour développer sa nouvelle compagnie minière, X2 Resources. 


En octobre 2013, Mick Davis annonçait avoir obtenu l'engagement du courtier en matières premières Noble Group et du gérant de fonds TPG Capital pour financer à hauteur d’1 milliard de dollars son nouveau véhicule destiné à investir dans des actifs miniers. Le 31 décembre, X2 Resources annonçait que les deux groupes, ainsi que trois autres partenaires s'étaient engagés à hauteur de 2,5 milliards de dollars. Avec un autre engagement conditionnel de 1,25 milliard, ce sont 3,75 milliards de dollars qui sont mis à la disposition de Mick Davis et de ses trois associés, également anciens de Xstrata, pour créer un nouveau géant minier. 
 
Le Club Investors, comme se sont baptisés les cinq partenaires, comprend outre la firme de courtage en matières premières de Singapour et le gérant de fonds américain qui gère pour 55 milliards d'actifs, plusieurs fonds souverains et fonds de pension qui n'ont pas voulu être identifiés. Dans une interview qui avait suivi l'annonce de la création de X2, Mick Davis avait laissé entendre qu'un fonds de pension canadien était intéressé par le projet.  Ses quatre partenaires sont Trevor Reid, Thras Moraitis, Andrew Latham et Ian Pearce, qui étaient respectivement directeur financier, responsable du développement, responsable de la stratégie et président de la branche nickel de Xstrata. Goldman Sachs participe à la recherche de nouveaux actionnaires de X2. 
 
L'ambition affichée par X2 est de devenir "une compagnie minière et métallurgique diversifiée de second rang". Les spéculations vont bon train sur les cibles du groupe alors que les grands groupes diversifiés multiplient les cessions d'actifs. Des négociations pourraient s'engager sur des actifs australiens et sud-africains de BHP Billiton, une compagnie dont Mick Davis a été le directeur financier avant de développer Xstrata. Méfiant vis-à-vis des nouveaux projets, Mick Davis devrait se focaliser sur des mines en activité ou proches de ce stade. Le moment est favorable à l'acquisition d'actifs miniers, estime le dirigeant qui table sur une demande toujours forte, tirées par l'urbanisation et l'industrialisation des marchés émergents.
 

Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation