imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Glencore revoit à la hausse son offre sur Xstrata

Le 07 septembre 2012 par Daniel Krajka
* Mots clés :  Commodités


Rebondissement de dernière minute, le trader offre désormais 3,05 actions Glencore pour 1 action Xstrata. Une proposition qui peut sauver la fusion, le fonds Qatar Holding étant d’accord avec la nouvelle parité.

 

Désireux de sauver l’opération de fusion avec la compagnie minière Xstrata, Ivan Glasenberg, le directeur général de Glencore, a longuement négocié avec la direction de Qatar Holding, le principal opposant aux termes de l’opération. Selon le Financial times, Tony Blair, l’ancien Premier ministre britannique, était intervenu en personne pour réunir Ivan Glasenberg et Hamad bin Jassim al-Thani, le Premier ministre du Qatar, qui est le gérant du fonds. Ce dernier a pris directement en main l’affaire.

« Le conseil d'administration de Xstrata a reçu une proposition de la part de Glencore International visant à amender la fusion » entre les deux groupes, a indiqué Xstrata dans un communiqué vendredi 7 septembre au matin. La firme de Zoug propose désormais 3,05 actions Glencore au lieu de 2,8 précédemment, soit l’équivalent de 37 milliards de dollars. Ce ratio est supérieur de 27% à l’actuel ratio entre les valeurs boursières des deux groupes.

Glencore propose également que ce soit son directeur général, Ivan Glasenberg, qui prenne la tête de la nouvelle entité. Dans la première mouture du projet de fusion, les rênes de la société fusionnée étaient confiées à Mick Davis, le directeur de Xstrata.

La compagnie minière  précise que la nouvelle proposition n'est « pas une offre ferme » et qu'elle reste soumise à l'approbation de son conseil d'administration. Afin que les administrateurs indépendants de Xstrata puissent examiner la nouvelle l’offre, l’assemblée générale qui devait statuer sur la fusion le 7 septembre a été reportée par le président, Simon Murray. 


Une question ? nous contacter


À la une
  • A suivre dans l'actualité

    • Métaux non ferreux (1357)
    • Matières premières industrielles (815)
    • Produits agricoles (719)
    • Energie (649)

© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation - RSS -