imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Feu vert pour Posco en Inde

Le 03 mai 2011 par Daniel Krajka
* Mots clés :  Métaux ferreux


Le sidérurgiste coréen devrait finalement pouvoir construire ses deux aciéries géantes en Orissa.

Après plus de cinq années de dures batailles juridiques, le sidérurgiste coréen Posco a finalement reçu l’aval des autorités pour son projet de production d’acier, le plus important investissement étranger depuis 1991, quand se sont ouvertes les frontières économiques du pays. Pas moins de 12 milliards de dollars seront utilisés pour construire dans l’Etat de l’Orissa deux aciéries de 6 millions de tonnes (Mt) de capacité annuelle chacune.
 
Jairam Ramesh, le ministre de l’Environnement, a accepté le transfert de terrains boisés pour que le sidérurgiste puisse construire son complexe à Jagatsinghpur. Dans une première phase, le Coréen va construire une unité de 4 Mt de capacité sur le terrain une fois déboisé. Un accord préalable signé entre Posco et l’Orissa en 2005 avait expiré l’an dernier, mais il devrait être rapidement finalisé, a indiqué à la presse indienne le vice-président de Posco India, Vikas Sharan. A condition toutefois que soit prohibé l’exportation de minerai de fer, comme l’autorisait l’accord précédent. Une clause qui semble ne pas poser de problème au sidérurgiste qui utilisera le minerai extrait dans ses fours.
 
Une soixantaine de clauses environnementales ont été ajoutée pour obtenir l’aval du ministère. Les mangroves ainsi que la tortue olivâtre (Lepidochelys olivacea) seront particulièrement protégées. Posco s’est également engagé à prendre en compte les populations de la forêt, les Samitis, opposées au projet.

Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation