Les prévisions

Le 15 février 2010 à 17h 33 par Daniel Krajka
* Mots clés :  Les prévisions, Entretien

L'américain BlackRock, l’un des leaders mondiaux de la gestion d'actifs, mise sur les entreprises de services à l'agriculture.

Extrait :  Quel est la stratégie de votre nouveau fonds, le BGF World Agriculture ? Nous avons attendu la fin de la crise financière pour lancer ce fonds avec 20 millions de dollars initialement. Il devrait grimper à 150 millions de dollars d’ici la fin de l’année. Notre politique est d’assurer un rendement important sur le long terme, pas de faire des coups. Plutôt que de se placer sur la matière elle-même ou d’acheter des terres agricoles, notre fonds investit sur des sociétés cotées, liées directement ou indirectement à la production agricole. Outre les producteurs eux-mêmes, nous investissons dans des entreprises dont les activités concernent l'agriculture, les produits chimiques, les engrais, l'équipement, les infrastructures agricoles, les biocarburants ou la sylviculture… Globalement, plus de 350 entreprises représentant une capitalisation globale de 500 milliards de dollars sont dans ce secteur. Les matières sur lesquelles nous avons déjà investi sont les céréales et le sucre, mais nous sommes prêts à y ajouter le cacao, le café et d’autres récoltes.   Pourquoi ce deuxième fonds dans le domaine agricole ? Le secteur agricole est tiré par trois facteurs majeurs, l’évolution démographique, une industrialisation croissante et la concurrence à laquelle donne...

Effectuer une autre recherche

Rechercher
Une question ? nous contacter

À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation - RSS -