imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

La hausse des ferrailles se poursuit

Le 18 janvier 2010 par Daniel Krajka
* Mots clés :  Recyclage, Ferrailles


Embellie sur le marché des scraps ferreux, une légère hausse de la demande ravive le marché.

L’augmentation des prix des scraps ferreux en décembre, alors que traditionnellement chacun tente de finir l’année avec zéro stock, avait surpris les acteurs du recyclage. Il semble que la tendance haussière se poursuit en France avec des augmentations qui tournent autour d’une vingtaine d’euros par tonne. Cette hausse reste néanmoins modeste en comparaison de celles décidées dans les autres grands pays.

 

Au Royaume-Uni les aciéristes ont accepté des hausses d’environ 20 livres (22,7 euros). Toutefois, les hausses pour les matières livrées afin d’ être embarquées pour l’exportation ont atteint jusqu’à 35 livres , soit une quarantaine d’euros. En Espagne les prix des ferrailles ont intégré une hausse de 25 euros, alors qu’en Italie le prix moyen de la tonne de scraps a grimpé de 205 euros en décembre à 230-235 euros en janvier 2010. Toutefois les volumes sont relativement faibles, rappellent les recycleurs.

 

A l’origine de ce mouvement de hausse en Europe, les prix des ferrailles importés par laTurquie se sont appréciés en ce début d’année d’au moins 20 euros par tonne. La hausse des tarifs du fret maritime avantage actuellement les exportations européennes au détriment de celles provenant des Etats-Unis. Le coût de transport ajoute actuellement 30 à 35 dollars par tonne de ferrailles livrée en Turquie.

 

Le mouvement haussier touche également la sidérurgie asiatique. Pour la première fois depuis plus de deux mois les prix des ferrailles ont augmenté au Japon. En Inde, les aciéristes ont réduit leurs achats afin de stabiliser les prix de leurs importations. Les prix des produits finis s’étaient sensiblement appréciés en fin d’année, mais la tendance vient de s’inverser. Les Coréens ont également été obligés d’accepter des hausses sensibles alors que les sidérurgistes chinois restockent dans l’attente du Nouvel An chinois.

 

Tirés par la demande asiatique, les prix ont fortement augmenté aux Etats-Unis, d’autant que la vague de froid qui a frappé l’hémisphère nord a ralenti la circulation des ferrailles. L’indice de référence Iron Age (voir tableau Q0500) de la tonne longue (1 016 kilos) N°1 heavy melting, a bondi de 217,50 dollars début décembre 2009 à 304,83 dollars.


Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation