imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

La construction du complexe minier de Koniambo défiscalisée

Le 20 février 2008 par Rédaction L'Usine Nouvelle
* Mots clés :  Métaux non ferreux

Le site nickélifère de Xstrata en Nouvelle-Calédonie reçoit un cadeau fiscal de 230 millions de dollars.

Le ministère du Budget vient, au titre de la « loi Girardin », de décider de défiscaliser à hauteur de 230 millions de dollars (156 millions d'euros, un record !), le projet de construction par le mineur anglo-suisse Xstrata d'une unité de production de nickel à Koniambo, au nord de la Nouvelle-Calédonie.

Ce complexe, qui recevra un investissement global de 3,8 milliards de dollars comprendra une mine à ciel ouvert, une usine de traitement du minerai, une centrale thermique de 350 MW, une usine de dessalement ainsi qu'un ensemble d'infrastructures logistiques dont un port en eau profonde. Il devrait entrer en fonctionnement en 2011 et produire 60 000 tonnes de nickel d'ici à 2013.

Le projet Koniambo avait été approuvé par Xstrata en novembre dernier. Sa filiale Xstrata Nickel en détient 49% et la SMSP, contrôlée par les indépendantistes kanaks du nord, les 51% restants. Koniambo Nickel bénéficiera également d'une exonération de tous droits et taxes d'importation, de l'impôt sur les sociétés pour les 15 premières années d'exploitation et d'un régime de stabilité fiscale. Ces avantages sont également valables pour le brésilien Vale, qui va mettre en activité le complexe de Goro au sud du caillou.

Daniel Krajka
A lire aussi dans l'Usine Nouvelle N°3084
du 17 au 23 janvier 2008, p.35-38 
« La Nouvelle-Calédonie redoute la surchauffe »

Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation - RSS -