imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

La Russie réduit ses taxes à l'importation sur le sucre

Le 27 mars 2009 par Rédaction L'Usine Nouvelle

La mesure qui devait débuter en juin sera effective un mois plus tôt.





La Commission gouvernementale russe responsable de la protection du commerce extérieur vient d'annoncer que ses taxes à l'importation sur le sucre brut tomberont  de 220-270 dollars à 165 dollars par tonne, à partir du 1er mai, soit un mois plus tôt que prévu. Initialement, cette taxe devait baisser à 140 dollars. Ce tarif saisonnier, basé sur les cours du sucre sur l'InterContinental Exchange de New York, a pour vocation de protéger les producteurs de betteraves à sucre et les raffineurs nationaux contre des importations excessives.

Selon l'Association des producteurs russes de sucre, Soyuzrossakhar, la Russie a produit 5,9 millions de tonnes (Mt) de sucre en 2008, dont 3,55 Mt à partir de sa récolte nationale de betteraves, pour une consommation estimée à 5,7 Mt. La production additionnelle provient de canne à sucre importée. Cette année, la Soyuzrossakhar, estime que la consommation devrait chuter suite à la crise financière et à la hausse des prix ; le kilogramme du sucre au détail ayant augmenté de 8,2 % sur les deux premiers mois de l'année, contre 0,8 % dans l'Union européenne.

Cependant, Alexander Soldatov, le directeur général de la compagnie sucrière Razgulay, estime que la décision de la Commission risque d'avoir un impact négatif pour les producteurs de betteraves. « Les prix sortie usine pourraient plonger dès maintenant », déplore-t-il.

Pascal Coesnon


Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation - RSS -