imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Le caoutchouc ne connaît plus la crise

Le 12 janvier 2010 par Pascal Coesnon
* Mots clés :  Chine


La forte hausse de la production de véhicules en Chine dope les cours de la gomme.

 

Après plus d’un siècle de domination des Etats-Unis, la Chine est devenue en 2009 le premier marché automobile mondial, indique la China Association of Automobile Manufacturers. Selon l’organisme, les ventes de véhicules particuliers, de bus et de camions se sont élevées à 13,6 millions l’année dernière, en hausse de 46 %. Au contraire, elles ont chuté de 21 % aux Etats-Unis, à 10,4 millions d’unités, au plus bas depuis 1982, indique Autodata Corporation.

 

Avec des ventes de véhicules estimées à 15 millions d’unités cette année, « la demande de caoutchouc naturel pour la fabrication de pneumatiques va augmenter en proportion », souligne Takaki Shigemoto, un analyste de JSC, une compagnie spécialisée en recherche et investissement. De fait, le kilogramme de gomme échangée sur le Tokyo Commodity Exchange, pour livraison en juin, s’est apprécié à 300,4 yen (3,261 dollars), au plus haut depuis le 12 septembre 2008. La tonne de caoutchouc échéance mai se négociait sur le Shangai Futures Exchange à 26 170 yuans (3 823 dollars) le 11 janvier, son plus haut niveau depuis juillet 2008. Le RSS3 pour embarquement en février-mars s’élevait, quant à lui, à 3,05 dollars le kilogramme fob en Thaïlande, le principal exportateur mondial.


Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation