imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Rebond des résultats de Michelin malgré les matières premières

Le 14 février 2011
* Mots clés :  Dépêches Reuters

DéPêCHES REUTERS  PARIS (Reuters) - Michelin a publié vendredi des résultats 2010 en forte hausse et dit prévoir une poursuite de la croissance en 2011 malgré l'appréciation des matières premières qui devrait peser sur le cash flow du groupe.

Le groupe de pneumatiques a dégagé l'an dernier un bénéfice opérationnel de 1.695 millions d'euros, en forte hausse de 96,6% et globalement en ligne avec le consensus I/B/E/S de Thomson Reuters qui tablait sur 1.587 millions. Le résultat a été notamment porté par le rebond de l'activité, le chiffre d'affaires ayant grimpé l'an dernier de 20,8% à 17,9 milliards d'euros, contre 17,6 milliards attendus.

 

Le bénéfice net, part du groupe, a été quant à lui multiplié par environ dix à 1.048 millions d'euros, supérieur au consensus qui donnait 938 millions. "L'année 2010 a été marquée par une forte croissance, une flexibilité industrielle accrue, un niveau historique de rentabilité", a expliqué Michel Rollier, gérant commandité du groupe, dans un communiqué.

 

Malgré la poursuite de la hausse des matières premières, Michelin vise une nouvelle croissance de son résultat opérationnel en 2011, mais un cash flow temporairement négatif, affecté également par ses décisions d'investissement. Le groupe estime à 1,5 milliard d'euros en année pleine l'impact de la hausse du prix du pétrole et du caoutchouc sur son résultat opérationnel mais entend poursuivre une politique de prix réactive pour faire face à la hausse des matières premières.

 

L'action Michelin a clôturé jeudi à 57,08 euros, donnant une capitalisation boursière de l'ordre de dix milliards d'euros. Depuis le début de l'année, le titre a gagné 6% environ, après un gain autour de 3% sur l'ensemble de 2010.

 

Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot

 

 


Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation