imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Molycorp se relance dans les terres rares

Le 14 décembre 2010 par Daniel Krajka
* Mots clés :  Métaux critiques


Le mineur a obtenu sans problème les permis nécessaires ainsi que le soutien financier du japonais Sumitomo.

Le mineur américain producteur de terres rares Molycorp vient d’obtenir les permis nécessaires à la construction de son centre minier et industriel en Californie. Un projet facilité par son importance stratégique, notamment pour l’armée américaine. Le seul producteur de terres rares du monde occidental va donc pouvoir commencer les travaux de son complexe de Mountain Pass, proche de Las Vegas, qui recevra 531 millions de dollars d’investissements.

 

Active depuis 1952, quand les Etats-Unis étaient le premier pays du secteur, la mine de Mountain Pass a été fermée à la fin des années 1990. L’entreprise a l’intention de fabriquer dés 2012 des aimants permanents utilisant sa production de terres rares. Cette utilisation représente actuellement leur principale application aux Etats-Unis. Utilisant des stocks accumulés dans les années 1990, Molycorp compte produire 3 000 tonnes de produits en 2010.

 

La nouvelle expansion du site minier et des installations de raffinage du minerai devrait permettre à Molycorp d’amener sa production annuelle à 20 000 tonnes. Une capacité que le mineur pourrait doubler au moyen d’un nouvel investissement évalué entre 100 et 200 millions de dollars, les travaux durant 18 mois. « Notre projet a démarré, respectant son calendrier et son budget », a souligné son directeur général, Mark Smith. Molycorp s’est réjoui de l’excellente coopération avec les agences gouvernementales qui a permis au projet de voir le jour aussi rapidement, en particulier du partenariat public/privé. Les opérations d’extraction commenceront en 2011.

 

Paradoxalement les premières livraisons de terres rares seront destinées à des sociétés japonaises. Sumitomo vient en effet de conclure un préaccord de financement avec Molycorp aux termes duquel il participera à hauteur de 130 millions de dollars au développement de Mountain Pass. En échange le mineur lui livrera 2 500 tonnes de produits à base de cérium et de lanthane et 250 tonnes de didymium (un mélange de praséodyme et de néodyme) par an. Sumitomo souscrira pour 100 millions à une nouvelle émission d’actions du mineur et lui prêtera 30 millions.

 

 


Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation - RSS -