imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Les restrictions d’exportations montrées du doigt

Le 21 février 2011 par Daniel Krajka
* Mots clés :  Métaux critiques

Un rapport préliminaire de l’OMC critique les restrictions d’exportations imposées par la Chine sur certaines matières premières.

La Chine n’a aucun droit d’imposer des restrictions d’importation sur neuf matières premières, affirme un rapport préliminaire confidentiel de l’Organisation mondiale du commerce que s’est procuré le Wall Street Journal. Les Etats-Unis, l’Union européenne et le Mexique avaient déposé plainte en 2009 contre certaines pratiques chinoises, jugées abusives. Le rapport n’a été communiqué qu’aux parties en cause et ne sera pas rendu public avant la fin du printemps, quand il sera diffusé aux membres de l’OMC.

 

Bien que ne concernant pas des matériaux critiques, très sensibles politiquement, comme les terres rares, une condamnation des pratiques protectionnistes de la Chine ouvrirait une brèche dans sa politique commerciale vis-à-vis de ses ressources naturelles. Pour justifier la progressive réduction des ses quotas d’exportation de terres rares, laChine a prudemment mis en avant la pollution engendrée par leur extraction. Elle a également souligné avoir l’intention de « coopérer » plus profondément avec ses partenaires commerciaux.

 

Les baisses de quotas vont en effet se poursuivre. Pour le premier semestre 2011, La Chine a réduit à 32 le nombre de sociétés autorisées à exporter des terres rares ; en 2006, elles étaient 47. Surtout les volumes exportés seront encore réduits, de 35% par rapport au premier semestre 2010, à 14 508 tonnes. Le cabinet du Premier ministre Wen Jiabao a réitéré son intention d’alléger le secteur en concentrant sa production entre quelques entreprises d’Etat et en fermant les petites mines privées illégales.

 

Face à cette restriction des exportations chinoises, la riposte continue de s’organiser. Le constructeur automobile coréen Hyundai vient à son tour d’annoncer son intention de sécuriser ses approvisionnements en terres rares, indispensables à la fabrication de ses nouveaux modèles électriques et hybrides. Le vice-Premier ministre du Vietnam, Hoang Trung Hai, vient de donner son approbation à un vaste projet d’exploitation de terres rares dans la province de Lai Chau. Selon le Bureau de géologie et de minerais du Vietnam, le pays disposerait d’énormes réserves. Depuis les années 1960 le pays a signé des accords avec d’autres pays, le Japon avant tout, pour l’aider à exploiter ses richesses.

 

Deux influents groupes scientifiques américains viennent de demander au gouvernement d’aider à développer de nouvelles ressources de métaux critiques afin de réduire la dépendance du pays. Un rapport sénatorial venait juste de demander plus d’argent fédéral pour développer ce secteur. Un métal comme le tellurium, un sous-produit du cuivre, est indispensable au photovoltaïque. Il sera difficile de convaincre les sociétés cuprifères d’augmenter leur production de tellurium sans nouvelles techniques augmentant le taux de récupération du sous-produit. De nombreux métaux critiques sont des sous-produits dans la même situation que le tellurium.

Autre problème, rappellent les scientifiques, de nombreux métaux critiques sont mêlés à du thorium ou à de l’uranium. Radioactifs mais pas assez concentrés pour être récupérés commercialement, ils sont souvent abandonnés, créant un danger environnemental.

 

 

Dossier
L'importance des métaux critiques

- Enjeux et contraintes de l’industrie minière

- Les terres rares attirent les brevets



- Pénurie de terres rares à l’horizon

- Terres rares, les Etats-Unis contre-attaquent



- La Chine concentre l’exploitation des terres rares

- L’accès aux métaux rares est critique pour l’Europe



- Les Etats-Unis veulent soutenir la production de terres rares

- Un ETF sur le lithium



- BYD sécurise ses approvisionnements en lithium

- La course aux terres rares



- La substitution au stade expérimental

- Rhodia sécurise ses terres rares



- Chers métaux...

- La Chine maintiendra ses exportations de terres rares en 2011



- Les Etats-Unis, l’autre pays des terres rares

- Le niobium, le meilleur allié de l’acier



- Le meilleur allié de l'acier

- La Chine réduit ses quotas d'exportations de terres rares



- Création d’un Comité pour les métaux stratégiques

- Les restrictions d’exportations montrées du doigt



- Des métaux critiques, très critiques

- « Un pays doit avoir une politique agressive pour sécuriser ses approvisionnements »



- Les terres rares européennes changent de main

- A la recherche des métaux



- Trop de projets pour les terres rares

- Terres rares : les Japonais se jettent à l’eau



- Terres rares : les Japonais regardent au fond du Pacifique

- Les terres rares, des métaux stratégiques pas si rares que cela



- Les métaux à risques

- Des terres rares plus rares



- L’Europe doit faire meilleure mine

- Une baisse des exportations de terres rares chinoises en trompe l’œil



- Une alliance pour sécuriser les approvisionnements de l’Allemagne

- L’Afrique du Sud, nouvel Eldorado des terres rares



- Molycorp lance son concentrateur de terres rares




Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation