imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

La Chine maintiendra ses exportations de terres rares en 2011

Le 18 novembre 2010 par Daniel Krajka
* Mots clés :  Métaux critiques

Après avoir réduit de 39% ses quotas d’exportations, la Chine les laissera au même niveau l’an prochain et en appelle aux autres pays pour développer leur production.

La Chine a exporté 32 200 tonnes de terres rares entre janvier et septembre 2010 à un prix moyen de 14 800 dollars par tonne, vient d’annoncer Yao Jian, le porte-parole du ministère du Commerce. Le Japon est le premier client avec des achats en hausse sur un an de 167% à 16 000 tonnes, soit pratiquement la moitié des ventes chinoises. Deuxième client, les Etats-Unis ont vu leurs importations croître de 5,5% à 6 200 tonnes. Les quotas pour l’extraction de terres rares, leur raffinage et leurs exportations ont été réduites en 2010 de respectivement 25, 23 et 39% a précisé Yao Jian.

 

Le ministre du Commerce chinois, Chen Deming, avait réaffirmé le 5 novembre que laChine maintenait ses quotas d’exportation en 2011 au même niveau que l’année précédente, contrairement à des rumeurs annonçant une réduction drastique. Lors de la visite en France des plus hautes autorités chinoises, il avait précisé que les opérations sur certaines mines de terres rares avaient été définitivement ou provisoirement arrêtées pour des raisons environnementales. Une stratégie de protection de l’environnement – effectivement les terres rares sont souvent mêlées à des produits radioactifs comme le thorium – qui avait été interprétée de manière trop politique par les médias occidentaux, avait-il noté.

 

Une fois de plus les autorités chinoises ont rappelé que le quasi-monopole des terres rares détenu par les entreprises chinoises n’était pas de leur fait mais la conséquence de l’arrêt de ce type de production par les autres pays. Yao Jian en appelle aux pays détenant des gisements de les mettre en valeur et affirme que laChine est prête à coopérer. Ce point de vue semble désormais partagé par la Commission européenne. En visite à Pékin, Matthew Baldwin, le directeur chargé de l'accès au marché et de l'industrie à laCommission, a certes rappelé devant la presse qu’il allait demander aux dirigeants chinois de ne pas limiter leurs exportations, mais qu’il ne fallait pas pour autant accuser laChine. « Ce n’est en aucun cas la faute de la Chine si elle assure 97% de l’offre alors qu’elle ne dispose que de 37% des réserves », a admis Baldwin.

 

Le message chinois et les inquiétudes concernant l’approvisionnement en terres rares ne sont pas passés inaperçus des autorités kazakhs. Le pays est devenu le premier producteur d’uranium, et les terres rares sont avant tout présentes dans des terrains riches en thorium et en uranium. Une distribution géologique au cœur de l’Asie centrale proche de celle des régions chinoises riches en terres rares en font un terrain d’exploration suffisamment intéressant pour que le japonais Sumitomo s’y intéresse. Associé à Kazatomprom, le champion local du nucléaire, l’entreprise japonaise a créé le joint-venture Summit Atom Rare Earth Company qui va chercher le trésor parmi les tailings (résidus miniers) d’uranium.

 

 

Dossier
L'importance des métaux critiques

- Enjeux et contraintes de l’industrie minière

- Les terres rares attirent les brevets



- Pénurie de terres rares à l’horizon

- Terres rares, les Etats-Unis contre-attaquent



- La Chine concentre l’exploitation des terres rares

- L’accès aux métaux rares est critique pour l’Europe



- Les Etats-Unis veulent soutenir la production de terres rares

- Un ETF sur le lithium



- BYD sécurise ses approvisionnements en lithium

- La course aux terres rares



- La substitution au stade expérimental

- Rhodia sécurise ses terres rares



- Chers métaux...

- La Chine maintiendra ses exportations de terres rares en 2011



- Les Etats-Unis, l’autre pays des terres rares

- Le niobium, le meilleur allié de l’acier



- Le meilleur allié de l'acier

- La Chine réduit ses quotas d'exportations de terres rares



- Création d’un Comité pour les métaux stratégiques

- Les restrictions d’exportations montrées du doigt



- Des métaux critiques, très critiques

- « Un pays doit avoir une politique agressive pour sécuriser ses approvisionnements »



- Les terres rares européennes changent de main

- A la recherche des métaux



- Trop de projets pour les terres rares

- Terres rares : les Japonais se jettent à l’eau



- Terres rares : les Japonais regardent au fond du Pacifique

- Les terres rares, des métaux stratégiques pas si rares que cela



- Les métaux à risques

- Des terres rares plus rares



- L’Europe doit faire meilleure mine

- Une baisse des exportations de terres rares chinoises en trompe l’œil



- Une alliance pour sécuriser les approvisionnements de l’Allemagne

- L’Afrique du Sud, nouvel Eldorado des terres rares



- Molycorp lance son concentrateur de terres rares




Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation