imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

En Russie les milliardaires sont les rois de l’acier et des métaux

Le 14 février 2011 par Daniel Krajka
* Mots clés :  Commodités


Le nouveau classement des milliardaires russes confirme la domination de ceux qui contrôlent les richesses naturelles du pays, les métaux et dans une moindre mesure, les hydrocarbures.

Le principal actionnaire du sidérurgiste russe Novolipetsk Steel, Vladimir Lisin, a consolidé sa place d’homme le plus riche de Russie avec des actifs évalués en fin d’année 2010 à 28,3 milliards de dollars, contre « seulement » 18,9 milliards fin 2009. Le classement effectué chaque année par le magazine russe Finans a confirmé que la récession était bien terminée, tout au moins pour certains. Le nombre de milliardaires en Russie, tombé en 2009 à 49, a posté un nouveau record, 114, effaçant les 101 de 2007.

 

Les actifs combinés des 10 plus grosses fortunes russes en 2010 ont rebondi de 30 % par rapport à l’année précédente à 182 milliards de dollars, en retrait toutefois par rapport aux 221 milliards de 2007. Derrière Lisin on retrouve Mikhail Prokhorov et son holding Onexim (22,7 milliards) et Alisher Usmanov, le patron de l’entreprise sidérurgique et minière Metalloinvest (19,9 milliards). A noter que l’actionnaire du club de football anglais Chelsea, Roman Abramovich et son holding Millhouse Capital, chute à la cinquième place (17,1 milliards).

 

 En Russie ce sont toujours les mines et les métaux, plus encore que l’énergie, qui mènent à la richesse. Pas moins de sept des 10 premiers milliardaires de la liste publiés par Finans sont actifs ou ont bâti leur fortune dans ce secteur. Les exceptions sont le numéro dix, Vagin Alekperov, le président du pétrolier Lukoil, le numéro huit, Mikhail Fridman, qui contrôle Alfa Group, un groupe financier, partenaire de BP dans l’exploitation des gisements de l’Ile Sakhaline, et Suleiman Kerimov, dont le holding énergétique Nafta Moskva est présent dans l’or et la potasse.

 

Le deuxième de la liste, Mikhail Prokhorov, a fait fortune avec Norilsk Nickel, et après avoir revendu ses parts détient des participations importantes dans l’aluminier Rusal et l’entreprise aurifère Polyus. Oleg Deripaska, le numéro quatre, contrôle Rusal, et Abramovitch a construit sa fortune dans l’aluminium et le pétrole. Alexei Mordashov, le numéro six, est le patron du sidérurgiste Severstal alors que par l’intermédiaire de son holding Interros, Vladimir Potanin, le numéro neuf, est le premier actionnaire de Norilsk Nickel, la première société du secteur. 

 

 


Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation - RSS -