imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Indices et Cotations

Côte d'Ivoire : la filière cacao bloquée pour plusieurs semaines

Le 05 avril 2011 par Rédaction L'Usine Nouvelle


CC Quintana Roo

Florence Pradier est directrice générale d'Alliance 7, syndicat professionnel des secteurs de la chocolaterie et de la biscuiterie. Elle analyse pour l'Usine Nouvelle les conséquences de la crise ivoirienne sur le marché du chocolat. Le secteur est une activité majeure pour le pays.

L'Usine Nouvelle - Quel est l'impact de la crise en Côte d'Ivoire sur la filière européenne du chocolat ?

 

Florence Pradier - La situation politique en Côted'Ivoire a conduit l'Union européenne à prendre des sanctions : plusaucune exportation ivoirienne n'arrive en Europe. La filière du cacaoreprésente 40 % du PIB ivoirien, elle est donc très importantelocalement.

Depuis le 22 janvier, l'exportation des fêves de cacao et des produitstransformés n'est plus possible vers l'Europe. Les dernières livraisonsdatent du premier février, il a été décidé de livrer ce qui avait étépayé avant la mise en place des sanctions.

Mais attention : il n'y a aujourd'hui aucune tension sur les produitsfinis. Beaucoup de fêves sont déjà arrivées en Europe, nous avons unevisibilité sur plusieurs mois avant qu'il n'y ait des problèmes pour lesconsommateurs.

 

Lire la suite sur usinenouvelle.com

 

 



Une question ? nous contacter


À la une
© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation