DOSSIER

Glencore-Xstrata, chronique d’une fusion annoncée
Mick Davis - Ivan Glasenberg
Mick Davis - Ivan Glasenberg
Glencore-Xstrata, chronique d’une fusion annoncée
DOSSIERS 

Le rapprochement entre les deux groupes anglo-suisses est depuis longtemps dans les plans des dirigeants de Glencore et de Xstrata. Si la complémentarité entre le trader et le mineur semble évidente, les actionnaires sont difficiles à convaincre.

 

Déjà actionnaire à 34% de Xstrata, Glencore doit faire face à la contestation de la parité  proposée dans l’échange d’action qui doit mener à la fusion entre les deux groupe. Les millions de dollars que les dirigeants de Xstrata devraient recevoir pour seulement se maintenir à leurs postes ont également provoqué une levée de boucliers des fonds qui doivent valider l’opération. La création du numéro quatre dans le monde de la mine et des métaux sera plus difficile qu’envisagée par ses promoteurs.

 

 


Effectuer une autre recherche

Rechercher
Une question ? nous contacter

À la une
  • A suivre dans l'actualité

    • Métaux non ferreux (1357)
    • Matières premières industrielles (815)
    • Produits agricoles (719)
    • Energie (649)

© L'Usine Nouvelle    - Publicité- Conditions générales d'utilisation - RSS -